Traduction :
French Bulgarian Czech Dutch English Estonian German Hungarian Italian Latvian Lithuanian Norwegian Polish Portuguese Romanian Russian Serbian Slovak Slovenian Spanish Swahili Swedish Ukrainian

Mauron en bref.

Super Buggy: Si Sébastien Dindeleux (Mac2) et Laurent Fouquet (Fouquet) étaient donnés favoris, restait encore à deviner l'ordre d'arrivée. Après un duel à distance lors des manches qualificatives, l'avantage à été pris par le savoyard qui en plus de cette victoire avait été le plus rapide aux essais chronométrés. Étonnante et très belle performance du toulousain Rémy Thouvarecq qui place son illustre Gembo Porsche à la troisième place.

Buggy 1600: Maxim Rigaudière (Alfa Racing) est donc devenu le premier vainqueur de cette nouvelle catégorie au parfum européen. Parti comme un boulet de canon de la seconde ligne, le cantalou s'impose après avoir creusé un écart certain. Belle montée en puissance de Sébastien Boucard (Propulsion S4) qui s'est immiscé progressivement dans la hiérarchie du meeting. Avec cette seconde place il accroche là son meilleur résultat en championnat de France. Yohan Derume, revenu à ses premiers amours avec un Camotos RC4, a joué aux avants postes tout le meeting. Malgré une pôle en finale, il termine à la troisième place sans possibilité d'attaquer son prédécesseur suite à des problèmes de lunettes.
Super Sprint: Retour remarqué pour Olivier Barré (Kamikaz) qui s'impose pour la première fois en Super Sprint, malgré une concurrence très relevée. Premier podium pour le châssis Squal Car avec cette seconde place de David Drouin et une motivation à toute épreuve. Vincent Mercier (Camotos), parti de la seconde ligne, clôture le podium et devance les 12 autres qualifiés de cette finale endiablée.

Maxi tourisme: Le duel, Thierry Rochereau (Citroën C4) vs Jacques Moniot (Nissan Micra), tourne à l'avantage du second cité à mi-course. Le pilote Clermontois, ensuite, ne fait que dérouler pour empocher une probante victoire. Thierry Rochereau, menacé un temps par le bouillant Stéphane Genêt a tenu bon d'autant que le pilote de la 206 est pénalisé pour départ anticipé et doit laisser la place au Girondin, champion de France sortant, Nicolas Dubernet.

Buggy cup: David Schwinnen (Fast & Speed) après un départ parfait s'impose haut la main lors de cette finale. Il est accompagné, sur ce premier podium de la saison, par Aymeric Martineau et son Roscross qui progresse. Un temps indécise, la troisième place est acquise, après une belle bagarre avec Christophe Perrichot (Peters), par Bastien Lavenu et son Fast & Speed.

Tourisme Cup: Motivé comme jamais, Noam Lagarde (Alpine A110) n'a laissé que des miettes à ses adversaires en dominant, des essais à la finale, avec une facilité déconcertante. Le second, Nicolas Guillon (Renault Clio), a changé de catégorie, et doit en conclure que bien lui en a pris.  Loïc Brissaud (Renault Mégane) n'a pas perdu sa pointe de vitesse depuis l'an passé et termine troisième.

Sprint Girls: Duel intense entre  Catherine Le bihan (BRC), Elisa Chevillon (Camotos), et, surprise, Jessica Gustin (Artisanal) qui s'échangeront la première place lors de la finale. L'arrivée est dans cet ordre et sous les félicitations du public.

Maxi Sprint: Grosses bagarres dans la "baby" division sprint car. Première épreuve et première victoire pour Aban Vigot (Camotos) qui devance Loïc Maulny (Roscross). Le champion sortant, Pierre Deffains (Camotos), malgré une pôle en finale échoue à la troisième place. Remontée remarquée de Ludovic Cornille (Camotos) qui part de la neuvième place pour terminer au pied du podium.

Junior Sprint: Tel un Noam Lagarde en Tourisme Cup, Corentin Aubrée (Roscross) à dominé de la tête et des épaules ce meeting de Mauron. Pôle, manches qualificatives et bien entendu finale ont "certifiées" le jeune champion auprès des spécialistes. Alexandre Lanoë (Panthera) et Teddy Berteau (Camotos), un temps à la lutte, l'accompagnent sur le podium.

 

On va courir: Mauron

Pas moins de 16 engagés dans la catégorie reine Super Buggy vont croiser le fer lors de ce meeting d'ouverture Mauron. Si les cadres sont bien entendu présents, on remarquera, avec plaisir, les retours de Laurent Fouquet (Fouquet Honda), de Jean-Paul Lebrun (Gembo Kawasaki) et le changement, attendu de catégorie d'Anthony Lanoë sur un Fast & Speed.  En Buggy 1600, on fait le plein avec  l'engagement de 28 enragés... A noter que la catégorie comprendra 11 marques de châssis différentes chose rarement, ou jamais, vue lors de la création d'une nouvelle catégorie. Ça déborde d'engagés, en Super Sprint, 55, en Junior Sprint, 40, tout comme en Maxi (40). Joli plateau de pilote en Maxi tourisme avec tous les ténors dans les starting-block. Côté nouveauté on relèvera la présence du quadruple champion de France, Benoît Morel qui fait une infidélité au Rallycross. Chez les Sprint Girls, 19 concurrentes ont décidés de prendre le départ. Quand au coup de cœur de votre serviteur, il va à la catégorie Buggy Cup et ses 36 engagés.

Liste des engagés: http://www.ffsa.org

Tout le reste: http://www.autocross-france.net

 

Nouveauté 2014: Le Kamikaz 2

Les châssis Kamikaz c'est Planet Kart Cross. Planet Kart Cross c'est Stéphane Laurent. Et Stéphane, quand on lui demande de présenter sa nouvelle création, il est intarissable. Vous vouliez tout savoir sur ce nouveau châssis de la planète Sprint car? Ben voilà...

Cinq ans après le lancement du tout premier châssis Kamikaz, la société Planet Kart Cross prépare le renouvellement de sa gamme de Kart-Cross/Sprint-Car avec le lancement de plusieurs prototype du Kamikaz 2.
La première machine qui est sortie d'usine pour la phase de tests est celle de notre pilote officiel Xavier Bauer qui a souhaité relever le défi.  Nous allons, ensemble, développer la machine pour qu'elle donne le maximum en Coupe de France Super Sprint 2014.
Notre cahier des charges était clair avec l'amélioration des performances en motricité et maniabilité, simplification de la conception du véhicule pour le gain de poids et la facilité de réglage, création d'une carrosserie dans l'esprit du Kamikaz 1, avec de l'agressivité en plus, et le plus important, la réduction des coûts, matériel de qualité, afin d'obtenir un tarif très compétitif.
En plus de ces objectifs, nous avons conservés nos idées premières, adaptation possible à toutes catégories Ufolep et FFSA (nos machines de développement vont évoluer sur les 2 fédérations), grande facilité d'évolution sur les supports moteur et pont facile à inter-changer, larges possibilités en choix d'amortisseurs, mais aussi réglages plus faciles en position de pilotage, réglages simples et efficaces à tous les niveaux. Pour résumer, nous voulions une machine fiable, performante, facile à conduire et aussi facile à revendre pour envisager toutes les modifications possibles sans meuler!
Les nouveaux tarifs attractifs des châssis, toujours disponibles en kit de base ou complets, seront dévoilés à la première course du championnat à Mauron, pour une diffusion à partir de cet été.  Nos ambitions sont bien entendu de diffuser le Kamikaz 2 à travers les championnats régionaux français toutes catégories confondues, mais également d'attaquer les championnats étrangers sur lesquels nous commençons déjà à obtenir de très bons résultats. Une autre évolution de châssis est également prévue très rapidement en version spéciale "flotte de location" pour les loueurs en stages de pilotes. Tout comme l'année passée, Xavier Bauer évoluera avec une transmission SM2T mise au point par la SADEV et des amortisseurs EMC Suspensions GP4-R.
Pour les pilotes futurs intéressés, Planet Kart Cross dispose de 2 chassis Kamikaz 2 pour la location en compétition : 1 Super Sprint (Ufolep ou FFSA) et 1 Maxi Sprint (FFSA uniquement) que nous louons avec ou sans assistance.

 

Olivier Dufour en Sprint-Car!

Rassurez vous amis lecteurs et passionnés par le championnat d'Europe d'autocross, le champion 2011 de la catégorie Buggy 1600 ne retourne pas dans son ancienne discipline de prédilection. Non pas qu'il n'y brillerai pas, mais sa soif de combats, de nouveaux challenges et son envie de maîtriser des engins "compliqués" à pris le dessus.C'est donc aux USA, que notre champion d'Europe va s'essayer lors du meeting de clôture du West Coast Sprint Car Séries, les20, 21 et 22 novembre prochains, sur l'ovale de Canyon Speedway, ville de Péoria en Arizona.Pour participer, Olivier aura entre les mains un Sprint Car sauce US, châssis tubulaire, moteur V8, 360ci, de près de 700ch monté à l'avant, avec seulement les roues arrières motrices, les trains roulants asymétriques, le tout étant capable de trimballer notre bonhomme à près de 240 km/h sur une piste de 400m en terre battue, de nuit, au mileu d'un peloton de 30 fous furieux.L'équipe en place est actuellement en négociation avec le Tony Stewart Racing, dont le propriétaire n'est autre que le champion de NASCAR Tony Stewart, ainsi que le Team de Dave Darland, grand spécialiste du Sprint Car, pour le choix de la machine et de la logistique. Notre champion d'Europe 2011 compte bien toucher au moins une partie de la prime d'arrivée (7500 dollars au vainqueur NDLR) pour financer le périple. Il sera aidé dans cette aventure par votre site préféré, www.autocross-france.net, l'ingénieur, spécialiste des courses US, Robert Glloq, qui avait aidé Jack Brinet à Pikes Peak, ainsi que 2 marques désireuses de s'implanter outre-atlantique: Le thon Petit Navire, Captain Cook qui sort un gamme de Sardines de collection et les cannes à pêche Mitchell. Good luck! https://www.youtube.com

 

Changement de couleurs

Deux nouveautés ont été présentées ce weekend. Si nous vous ferons patienter quelques heures pour la seconde, rien ne nous empêche de vous présenter la première... Nouvelles peintures de guerre pour le Savoyard Sébastien Dindeleux qui jette les emblématiques couleurs Gulf pour quelques chose de plus psychédélique. Côté technique, nos vaillants reporters n'ont pas réussit à lui extorquer la moindre information même contre monnaie sonnante et trébuchante... Vous remarquerez tout de même, le "No limit" inscrit sur le siège....

 

Ca chauffe!

Allez, ça commence à bouger! Le début de saison avance à grand pas et les essais se sont multipliés ce weekend et pas mal de pilotes ont fait des ronds. Steinbourg pour Anacleto family's, Mauron pour les pilotes de l'ouest, Valras, balayé par les vents, pour Julien Escarnot qui étrennait son nouveau Roscross , Is sur Tille pour Noam Lagarde ont été réveillés par le son des moteurs. En attendant un peu plus d'images et autres impressions, voici la caméra embarqué du  Team ESC Sprint (Julien Escarnot) à Valras: https://www.youtube.com

 

Le rêve de Jimmy!

En règle générale, à 20 ans, tu rêves de beaucoup de choses. Jimmy, lui, en a un de rêve. C'est normal avec un prénom pareil... Le 5 mars dernier, ce rêve à failli devenir réalité.  Jimmy Verrier, qui écume habituellement les pistes du championnat de l'ouest ( troisième en 2013), aux commandes de son BAM orange, a terminé troisième de la célèbre et réputée sélection du Volant Rallye Jeunes, qui a vu passer pléthore de talents. Malgré une certaine déception bien compréhensible, le petit monde de l'autocross et du Sprint Car est derrière lui et le soutiendra l'hiver prochain.

 
Plus d'articles...