On va courir :
Traduction :
French Bulgarian Czech Dutch English Estonian German Hungarian Italian Latvian Lithuanian Norwegian Polish Portuguese Romanian Russian Serbian Slovak Slovenian Spanish Swahili Swedish Ukrainian

Le gratin sera à St Igny de Vers...

Avec 140 engagés à ce jour, la meilleure organisation européenne va une fois de plus faire le plein. De multiples champions, européens,  nationaux et même régionaux ont dit "présent" en ce jour de rentrée pour participer à l'avant dernière épreuve du championnat d'Europe 2013.
Parmi eux une sorte de famille royale de l'autocross avec un roi, ou plutôt un king de la discipline poursuivi par celui qui fût longtemps assimilé a un prince avec des facultés "quasi mystique". Le premier est Allemand, il est double champion d'Europe, le second est Tchèque, et lui aussi, a conquis deux titres dans des divisions antérieures. Le premier utilise une bête de course, aux couleurs de son pays, ce qui se fait de mieux dans la catégorie reine des Super Buggy. Le second pense et construit lui même ses machines de courses, comme une sorte de sorcier qui utiliserais ses potions . Le premier remporté trois succès depuis le début de la saison, le second un seul mais a été beaucoup plus régulier. Le premier s'appelle Bernd Stubbe, le second Ladislav Hanak et le samedi 14 septembre, ils se présenteront aux portes du circuit de St Igny de Vers avec trois minuscules petits points de différence au classement provisoire. Nul ne doute qu'il n'en sera pas de même le dimanche soir, mais ça c'est l'histoire qui nous le dira, et il faudra être présent pour la vivre...

 

On va courir: Prerov

Septième épreuve du championnat d' Europe

Localisation: Coordonnées DD (Longitude x Latitude) : 49.482764 x 17.430904

Coordonnées Organisation:

Autoclub Prerov-Mesto
Dluhonská 43
Tel.: +420 581 225 125
Fax: +420 581 225 069
Email: Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Website: http://www.autoklubprerov.cz

Liste des engagés: http://beta.autoklubprerov.cz/data/2013/pdf/lists.pdf

 

Is sur Tille: Dayraut. Enfin!

Ce weekend, les pneus ont encore fait parler la terre en Côte d’Or !
Les Super Buggy affichent un tableau complet : 36 engagés pour 2 séries, autant dire tout de suite qu’il manquera de la place quand ces 18 bêtes de courses arriveront au 1er freinage !
Mais avant les manches, il y a les essais, et quel chrono pour Eric VALLIER qui s’offre la Pôle la plus méritée de l’histoire de l’autocross (enfin je n’exagère qu’à peine !)
"La" pole position, oui M’ssieur ! Celle qui inscrit que tu es le plus rapide de tous, que ton auto est maniable et efficace. Beau cadeau avant de raccrocher M.VALLIER.
Mais le plaisir fut écourté dès la 1ere manche, mauvais départ sur une piste de Championnat de France ça ne pardonne pas. T. ANACLETTO, J. MAKHLOUF et G.LABROSSE s’empilent derrière lui et c’est le chaos ! Pendant ce temps G.ADDENET gagne la manche suivi par Bruno GUILLINY et Germain BOUCE.
Dans leur 2eme manche, B. GUILLINY alors en tête de la course, s’arrête suite à des coupures moteurs et G. BOUCE gagne celle-ci. Derrière on suit de près la remontée de J. MAKHLOUF dont l’équipe a réparé, une partie de la nuit, le buggy qui semblait être passé en enfer en 1ere manche. Démoralisé, il court « pour le fun et pour les copains ». Ce qui lui réussit plutôt bien car en 3è manche il prend déjà une place sur la 1ere ligne de la grille de départ pour finir 2è et se qualifier en finale à la 6è place, ce qui le place sur la 3è ligne. Il est évidemment impossible d’aller chercher les 3 premiers qui se s’ont envolé dès le 1er tour mais Jérôme MAKHLOUF se réjouira d’une 4è place inespérée seulement 24 h en arrière! Quant aux 3 pilotes échappés dès le premier tour, je peux vous dire qu’ils n’ont pas démérites. Ces deux derniers jours, les pronostics étaient divisés par tiers !
- Ceux qui ont tout misé sur Johnny FEUILLADE, l’ont fait par bon sens.
Il est en tête du Championnat et il a déjà remporté 3 courses sur 4 cette année. Ses départs sont irréprochables, il maitrise parfaitement sa machine Alfa Racing, c’est l’homme fort.
- Ceux qui ont misé sur Sébastien DINDELEUX, deuxième au classement général du Championnat, l’ont fait par conviction car on le sait, c’est un battant et un gagnant. Mais ils l’ont fait aussi pour lui porter chance et conjurer le sort. Il s’est approché si près de la victoire tant de fois, sans jamais concrétiser depuis ses débuts en Championnat, la malchance est souvent plus rapide.
- Ceux qui ont misé sur Jean-Philippe DAYRAUT savent que la victoire n’est plus qu’une question de temps et que l’apprentissage est terminé, il ne reste donc plus qu’à gagner. La logique de la compétition veut que le meilleur gagne et que le meilleur soit celui qui a tout réuni au même instant : la préparation, la compréhension et la fusion avec la machine. Le pilote doit être en confiance, il doit comprendre et savoir analyser les problèmes pour y remédier. Il doit avoir l’esprit de compétition et doit être capable de ne vivre que pour sa course le temps d’une course !
Alors faites vos jeux !
Finale Super Buggy :
J-Ph. DAYRAUT replace son FOUQUET au milieu, tandis que Germain BOUCE choisit l’intérieur et Sébastien DINDELEUX prend l’extérieur.
Derrière, Johnny FEUILLADE se met entre DAYRAUT et BOUCE et à côté de Yohan DERUME.
La procédure est enclenchée, le drapeau vert passe devant eux, le panneau 5 secondes s’affiche, le feu s’allume et les buggys tassés se soulèvent dans un bruit d’enfer !
Ils mettent tous ce qu’ils ont sous le pied, les moteurs sont au maximum, c’est à qui freinera le plus tard, un centième peut faire la différence, et c’est Sébastien DINDELEUX qui fera la fera avec la puissance de son MAC2 et sa fixation d’arriver premier dans ce virage qui représente une bonne partie de la course.
Mais le chasseur de tout à l’heure, devient chassé à son tour.
J-Ph. DAYRAUT tente quelques manœuvres de dépassements, se met à côté du MAC2 mais c’est toujours insuffisant pour doubler Séb qui est d’une rapidité incroyable.
Si DAYRAUT veut l’attraper, il devra rester en embuscade, très près et prêt à bondir à la moindre faute.
Sébastien veut cette première victoire, il la tient de toutes ses forces, elle approche au fil des tours. Trop de vitesse peut être dans la descente, l’amorce du virage en devers est compliqué, le MAC2 s’écarte un peu … une seule occasion suffira à J-Philippe DAYRAUT pour passer et mener largement les deux tours suivants. Avec le meilleur tour en course il prouve une fois encore qu’il est plus difficile d’être chassé que chasseur !
Cette course était rapide, précise, magnifique.
J-Ph. DAYRAUT vainqueur et fier d’avoir remporter sa première course d’autocross,
Sébastien DINDELEUX monte sur la seconde marche un peu déçu mais pas vaincu,
Johnny FEUILLADE complète le podium et sauve sa place au Championnat ;
Jérôme MAKHLOUF est le 4ème le plus heureux du monde et comble son équipe de gloire.

*trajecte : prendre une trajectoire (mot découvert grâce à Florent GUILLINY qui trajecte tous les soirs entre deux devoirs !)

 

On va courir: Ségrie

Douzième épreuve du championnat de l'Ouest

Localisation (Longitude x Latitude)


Coordonnées Organisation:

Autocross de l'ouest

49 rue de la gare

44590 St Vincent des Landes

Tel/Fax: 0240553930

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.


Prévisions météo: http://france.meteofrance.com

Liste des engagés: http://www.autocross-france.net

Crédit photo: https://www.facebook.com/YPPhotos

 

Nyirad Express....

Embarquez avec le champion allemand Bernd Stubbe sur la piste de Nyirad.

Attention accrochez vous...

http://www.youtube.com/watch?v=o8tOU2RSrpM